Forte odeur de gaz à Paris et dans le grand ouest

Ça sent le gaz à Paris !

Je me suis réveillé cette nuit pensant avoir un problème avec ma cuisinière. Le genre de problème ou on n’ose pas allumer la lumière car on pense toujours au pire en cas d’étincelle.

J’ouvre le fenêtre et c’est encore pire. J’appelle les pompiers, pensant les prévenir mais un message d’accueil personnalisé me préviens qu’un accident a eu lieu dans une usine de Rouen et qu’une odeur de gaz est ressentie sur la partie ouest de l’île de France.

Ce message m’est confirmé par l’opérateur qui prend mon appel et qui ajoute qu’il n’y a pas de danger.

Il s’agirait d’un dégagement gazeux provenant d’une entreprise chimique basée en Normandie : L’entreprise Lubrizol.
La préfecture de Seine Maritime a indiqué dans un communiqué que l’odeur bien qu’incommodante n’est pas toxique.

Le gaz en question est du mercaptan, le gaz qui donne cette odeur caractéristique au gaz de ville.

Et vous ? Vous le sentez aussi ?

Google Analytics : Exports XLSX et Google Docs

Google se décide enfin à offrir de nouveaux formats d’export pour son outil de webanalytics : Google Analytics.

Il est désormais possible d’exporter dans un format moderne pour Excel : Le format « xlsx »

Cette nouveauté sera bien pratique car combien de fois, nous avons eu à retoucher le fichier d’export pour reformater les données. L’exemple qui me vient à l’esprit est ce séparateur de milliers récalcitrant.

Les données sont organisées par onglets, très pratiques à l’usage.

Autre nouveau format d’export : Google Docs.  Si vous n’avez pas excel, il est aussi possible d’exporter vos résultats Google Analytics vers une feuille Google Docs.

 

Google : Le « Not Provided » en nette augmentation

Le site Search Engine Land vient de publier les résultats d’une étude dans laquelle on peut voir que le nombre de visites provenant des moteurs de recherche et ne renvoyant pas le mot clé de la requête est en forte hausse.

Celà fait juste un peu plus d’un an que Google a commencé à filtrer les informations collectées et renvoyées  aux outils d’analytics pour les utilisateurs connectés à ses services.

Cette nouvelle étude montre que 39 % des requêtes issues du trafic search en provenance de Google ne renvoient plus le mot clé.

Pour aboutir à ce résultat, Optify a mené une étude étalée sur 11 mois et impliquant 424 sites web.
Etude menée :  17 143 603 visites et 7 241 093 mots clés source de trafic.

Lire la suite

Google permet de désavouer les mauvais liens

Google Pingouin

Les récents changements dans l’algorithme de Google pour lutter contre le spam amènent de nouvelles problématiques auxquelles il faut bien trouver des solutions.

Pingouin, vous connaissez ? C’est fort probable car on en parle beaucoup depuis quelques mois. En quelques mots, pour ceux qui ont été dans le comas ces derniers temps, cet animal est aussi le nom donné par Google à la mise à jour de son moteur et qui a pour but de sanctionner les “mauvais” liens.
Un mauvais lien, c’est pour Google un lien factice, un lien qui a pour but de manipuler le classement des résultats dans ses index.
Jusqu’à présent, on ne pouvait que constater le message d’avertissement envoyé par Google dans les webmaster tools et mener des actions manuelles de nettoyage.
Lire la suite

Majestic SEO monte en puissance

Majestic aka « La trousse à outils Backlinks”

A l’instar de SEO Moz ou de AHref, Majestic SEO fait parti de ces services indispensables qui permettent de surveiller ses backlinks et pourquoi pas, ceux de la concurrence.

Majestic propose plusieurs niveaux de service :
Une version gratuite du service qui permet de surveiller les BLs de sites dont on est le propriétaire et une offre plus complète mais payante qui permet d’aller plus loin. (Répartition des ancres, tri sélectif des liens, liste des sites se partageant la même IP, graphiques de répartition des BLs de la concurrence etc …)
Mais c’est surtout un historique de plusieurs années offrant la possibilité d’interroger un index sur de larges périodes de temps qui rend Majestic SEO indispensable .

Tout ça est bien entendu exportable dans un joli CSV par la suite exploitable sous Excel pour en tirer toute la quintessence. (L’ami Jambonbuzz sait sûrement de quoi je parle lorsque je repense à sa maîtrise d’Excel aperçue lors de la VLC 2012 🙂

Lire la suite