Référencement : Quand Google s’interesse à la mauvaise réputation

Le 1 er Décembre 2010, Google a modifié son algorithme de classement de sites pour prendre en compte la réputation des e-commerçants. Résumé d’une histoire qui restera dans les mémoires SEO …

Negative SEO DecorMyEyes

Source : New York Times Magazine

En Juillet dernier,  Clarabelle Rodriguez, une internaute américaine tape le nom de la marque de ses lunettes préférées dans Google.
Dans la longue liste de résultats, elle clique sur le 1er lien de la 1ère page des résultats dits « organiques » (juste sous le bandeau haut des publicités Google adwords). Cette 1ere place « en or » convoitée par tous les référenceurs pour les différents mots clés qu’ils optimisent atteste du crédit que Google donne aux sites jugés les plus pertinents pour une recherche effectuée.
En suivant ce lien, Madame Rodriguez  arrive sur le site DecorMyEyes.com, un site de vente en ligne de lunettes de toutes marques. Elle y passe commande sans se douter un instant de la relation clientèle exécrable qui suivra. (voir l’intégralité de l’histoire sur le site du New York Times – en)

L’histoire aurait pu s’arrêter là mais c’est sans compter une révélation de ce vendeur peu scrupuleux qui fera beaucoup de bruit : Plus j’ai d’avis négatifs, plus je gagne en visibilité sur Google !
En effet, mêmes négatifs ces avis lui ramenaient de nombreux liens externes vers son site et avaient pour conséquence de le propulser en tête des résultats.
Comment est-ce possible ? Tout simplement parce que jusqu’à présent Google ne faisait pas le différence entre un avis positif et un avis négatif. Seul comptait le nombre de liens vers le site pour améliorer le classement du site dans l’index du moteur de recherche. Et aux dires de plusieurs journalistes, il est vrai que le site était plutôt bien positionné …

Google, ayant pris connaissance de cette histoire publiée par le New York Times le 26 Novembre 2010 n’aura pas mis longtemps à réagir et c’est le 1er Décembre 2010 qu’il a annoncé sur son blog officiel la modification de son algorithme de classement pour prendre en compte ce paramètre.

C’est une bonne nouvelle de voir la réactivité avec laquelle Google peut réagir mais on pourra s’interroger sur la non prise en compte initiale de ce paramètre par les équipes de programmation.
Pour lutter encore plus efficacement contre ces pratiques, les solutions sociales web 2.0 comme le vote des clients est un bon début. C’est d’ailleurs une des solutions retenues par Google pour son nouveau service Google Shopping encore en version beta.

Les Mots Clés les plus chers de Google Adwords

Google Adwords est la principale plateforme d’achat de mots clés autrement appelé référencement payant. Avec ce système, vous créez une liste de mots-clés et vous décidez pour chacun de ces mots clés d’un montant maximum que vous êtes prêt à payer lorsqu’un internaute clique sur l’une de vos publicités affichées dans les résultats du moteur de recherche ou sur des sites partenaires.

Le prix du mot clé est établi suivant l’offre et la demande. Un mot clé très demandé voit sa cote s’envoler mais il reste parfois intéressant sur des secteurs à fort potentiel (rachat de crédit, assurances …). Pour alléger la facture, mieux vaut travailler sur la longue traine et retenir des expressions clés à 4 ou 5 mots voire plus. La concurrence est moindre et le budget SEM ne s’en porte que mieux …

50 mots clés les plus cher d' Adwords

Seotons : C’est parti !

Le coup d’envoi a été donné :  Le dernier concours de référencement SEO en date vient de démarrer.

En deux mots, l’objectif d’un concours de référencement est simple : Il s’agit d’obtenir le meilleur classement dans les résultats de Google sur un mot clé absent de l’index  et divulgué à la dernière minute, au lancement du concours.

Le mot clé choisi ici pour l’occasion est « seotons ».

Seotons Concours de RéférencementPour arriver à ce résultat, tous les coups sont permis : Les techniques de référencement les plus pointues vont être utilisés pour essayer de ravir le saint Graal : La première position Google sur ce mot clé.

Le concours sponsorisé par le site paidpr.com durera 3 mois et prendra fin le 1er Février 2011.

De nombreux lots sont mis en jeux pour les plus performants.

Que le meilleur gagne … 😉

Google Shopping augmente vos ventes sur le web

Google Shopping, un nouveau service proposé par Google arrive en France. Voilà une nouvelle qui pourrait intéresser les nombreux acteurs du web possédant un site d’ e-commerce

Depuis quelques jours, certains auront noté l’apparition d’un nouveau lien, intitulé « Achats » sur la page d’accueil de Google. Regardez en haut à gauche (entre « Actualités » et « Gmail »). Ce service proposé en version beta pour le moment est arrivé plutôt discrètement sur le portail du moteur de recherche. En guise d’introduction, une annonce  succincte a été faite sur le Google Merchant Blog.

Accessible directement à l’adresse : http://www.google.fr/products , le service propose d’ores et déjà des recherches dans un catalogue bien fourni grâce à la participation des poids lourds du marché tels que Price Minister, Fnac.com, Rue du Commerce … pour n’en citer que quelques-uns.

Google Shopping arrive en France

Pour le moment, l’adhésion au service et le trafic supplémentaire générés sont totalement gratuits. Si vous désirez enrichir la base et ajouter vos produits, il vous suffit de créer un compte Google Shopping et de fournir un flux de vos produits.

Voilà donc un moyen plutôt économique d’augmenter votre visibilité sur la toile si la vente en ligne est votre fer de lance. 😉

Gérer ses paramètres de confidentialité sur Facebook

Suite à la demande de Marie-Rachel évoquée lors de notre dernier atelier, voici le mode opératoire pour vérifier vos paramètres de confidentialité facebook et vous assurer que votre profil facebook n’est pas ouvert à tous vents … 😉

En effet, suivant la date de création de votre profil, les paramètres de confidentialité définis par défaut n’ont pas toujours étés les mêmes. Ainsi, les comptes créés il y a quelques années permettait à tout le monde de visualiser vos informations.

Voici la marche à suivre pour vérifier que tout est sous contrôle :

  1. Après vous être connecté sur facebook, rendez-vous tout en haut à droite de votre page et cliquez sur « Paramètres de confidentialité ».
    Paramètres de Confidentialité Facebook
  2. Facebook a grandement simplifié l’affichage des paramètres relatifs à la confidentialité en résumant le tout par un tableau très pratique. Vérifiez que chacun des points soit situé dans la bonne colonne. Personnellement, je recommande de sélectionner « Amis seulement » pour protéger vos données.
    Partage Facebook
  3. Vous pouvez également personnaliser vos choix pour une sélection plus fine en cliquant sur « Personnaliser les paramètres ».
    Confidentialité Facebook
  4. Enfin, cliquez sur « Aperçu de mon profil » pour afficher votre page « publique » et vérifier les paramètres facebook que vous venez de définir.
    Apercu Profil Facebook